Guide pratique des petites réparations en plomberie

Le plombier intervient toujours en temps nécessaire, mais cette intervention peut-être facultative dans certaines circonstances. Au travers de simples méthodes, découvrez comment détecter un problème de fuite d’eau via vos canalisations. Nos conseils vous viendront aussi en aide quand il vous faudra installer des petits équipements par vous-même.

Détection de fuite : comment faire ?

Une hausse inhabituelle de facture d’eau a généralement pour cause une fuite à l’origine.

Commencez d’abord par stopper, fermer le compteur. Ne le relancez pas avant au moins 12 à vingt quatre heures.

Maintenant que le compteur a été coupé, il ne vous reste plus qu’à noter ce qu’il mentionne comme chiffres et à le refaire au moment de le relancer. Le rapprochement des deux chiffres vous permettra de calculer la différence et de trouver l’écart pour déterminer la quantité exacte d’eau perdue :

  • Pour arrêter l’eau, fermez le robinet d’arrêt en premier pendant au moins douze à 24 h. Le robinet est niché en aval du compteur.
  • Commencez par jeter un coup d’oeil sur le compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau exprimée en m3 . Ne perdez pas d’oeil les autres unités en hectolitres, dal et litres juste à droite de la virgule. Quand les douze à 24 heures se sont écoulées, rouvrez le puis notez les indications pour pouvoir déterminer la quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Lisez sur le compteur et notez ce qu’il affiche après l’avoir remis en marche au bout de douze à vingt quatre heures . Laissez l’eau sortir de votre robinet tout en surveillant votre compteur d’eau Quand ce dernier continue à tourner, cela veut dire que votre tuyauterie fuit. Notez l’indication finale après l’avoir stoppé de nouveau . Ca y est, vous avez consigné sur bloc-papier ce que votre compteur a affiché ; il est grand temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour trouver la valeur exacte de perte de volume d’eau. Divisez ce chiffre par 12 ou par 24 , notamment selon la durée de la coupure, pour connaître le débit réel de fuite d’eau.
  • Une fois tous les éléments d’informations réunis : présence de fuite de tuyauterie, débit et volume exact de fuite d’eau… Vous pouvez dès lors inspecter toutes vos installations et robinets à problèmes pour réparer la fuite.

 comment procéder en cas de fuite de tuyauterie ?

le dysfonctionnement d’un tuyau ou d’un raccord est souvent à l’origine d’un problème de fuite .

  • Quel produit utiliser pour boucher un tuyau en Cu qui fuit

Il n’y a pas 36 moyens de colmater une fuite sur un tuyau Cu, soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Et si la fuite provenait de votre raccord ?

Quand la fuite se trouve au niveau d’un raccord, seul le remplacement de joint permet d’y remédier efficacement.

  • Une fuite due à un tuyau en cuivre défectueux : Pallier le problème en colmatant la fuite avec du mastic

Toute opération de colmatage de tuyau en Cu commence par le nettoyage de tuyau en cuivre . La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un chiffon bien propre pour l’essuyer. Commencez ensuite par laquer minutieusement le tuyau en Cu sur une surface à peu près plus élargie que la fuite de façon à faciliter l’accroche du produit.

Pour un polissage réussi , choisissez un morceau de toile émeri fine, une laine fine ou une brosse métallique Fragmentez le mastic en premier ; moulez- le. Répétez l’action jusqu’à ce que vous obteniez un mélange de produit homogène et moelleux. Maintenant vous allez appliquer le mastic sur la conduite fuyante afin de la colmater . La conduite fuyante a été bien abrasée. Il vous faudra maintenant y aplatir le mastic préalablement malaxé et vous assurer qu’il adhère tout à fait à celle-ci. Patientez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante ; en assure le colmatage.

  • Résoudre un problème de fuite sur tuyau en Cu en utilisant d’un ruban adhésif spécial :

Premièrement, il vous faudra polir et nettoyer la conduite. Deuxièmement, il vous faudra la sécher. Troisièmement, il vous faudra préparer la bande pour l’appliquer dessus .

Comment faire pour stopper la fuite au niveau d’un raccord abîmé ?

  • Le problème vient de votre bague en PVC ? il vous faudra la remplacer carrément. Si elle est encore en bon état de marche , il suffit de la resserer. quand la fuite persiste encore ; remettez votre joint à la bonne place ou songez à le remplacer aussi .

entretien-et-reparation-en-plomberie

Fuite d’eau : quelle solution de colmatage pour son tuyau en Cu

La recherche d’une fuite est une opération qui s’avère le plus souvent complexe. vice de conception , soudage de mauvaise qualité, effet coup bélier, micro-vibration, gel de tuyauterie , défectuosité de tuyaux suite à un choc direct… Les causes et les origines sont nombreuses. Pallier une petite fuite, c’est plus facile avec un ruban ou mastic antifuite. Réparer un gros jet de fuite s’avère un peu plus délicat car nécessite l’assemblage d’un nouveau raccord.

  • Mastic antifuite :

Le mastic antifuite est disponible en barres ou tablettes minidoses, se compose de deux éléments dissociés : durcisseur et adhésif. Pour colmater une fuite avec, il vous faudra le malaxer avec vos doigts et de l’appliquer sur la partie fuyante de votre tuyau en Cu après l’avoir préalablement poli .

  • Ruban adhésif autoamalgamant antifuite :

Le ruban adhésif antifuite n’est pas à confondre avec un ruban électricien ou avec d’autres types de rubans adhésifs. En effet, celui-ci est autoamalgamant par nature ; il fait corps avec votre tuyau une fois employé pour stopper sa fuite.

Résolution problème de fuite sur tuyau en PVC : comment ça marche ?

  1. Empêchez l’eau de fuir en commençant par fermer le compteur

Le compteur une fois fermé , pas la moindre goutte ne doit continuer à circuler en amont de votre tuyauterie en état défectueux.

  1. Utilisez un marqueur ou servez-vous d’un stylo-feutre pour marquer la partie abîmée puis enlevez-la

Il vous faudra en premier lieu marquer les zones de découpe de la partie altérée du tuyau en PVC. Utilisez un feutre pour ce faire. Utilisez ensuite une scie à guichet, une scie à métaux ou une scie égoïne pour la fragmenter .

  1. Tout le reste des tronçons est à ébarber

Pour réussir le décapage des surfaces de contacts d’un tuyau fuyant PVC, optez pour l’utilisation d’un un simple couteau, d’un papier abrasif ou d’un cutter que pour celle d’un ébavureur traditionnel.

  1. Maintenant place au dégraissage de toutes les zones de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, imprégnez- la d’alcool pour opérer le dégraissage des manchons et aussi de toutes les extrémités de la conduite sur une échelle d’environ 3 à cinq centimètres.

  1. Le dégivrage des zones de contact,

Pour un collage parfait des zones de contacts, il vous faudra nécessairement les dégeler au préalable .

  1. Les fragments de tuyau à changer une fois réunis , Métrez-les !

Avant de retirer la partie défectueuse jaugez- la d’abord . Retirez donc un cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le nouveau morceau de tuyau une fois prêt, il va falloir le sectionner :

intégrez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Marquez la longueur de coupe . Sectionnez le nouveau tube ; ébavurez- en l’extrémité .

  1. Le calibrage et découpage une fois faits, procédez au raccordement :

Avant d’intégrer le nouveau morceau à votre tuyauterie, vous devez écarter délicatement l’une des sections de conduite restantes . Les colliers qui maintiennent la partie la plus courte doivent être dénouées pour l’extraire du mur.

  1. Encollez les surfaces de contact :

Procédez de deux façons :

  • appliquer directement la colle sur les surfaces dégelées dans les manchons.
  • Encoller les surfaces de contacts à l’extrémité du tube et des segments de la conduite initiale .
  1. Le tube doit être joint aux manchons :

Les manchons une fois enfilés aux limites de votre nouveau tuyau , saisissez-le tube à son tour afin de l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

 Remplacer une chasse d’eau, c’est facile en 6 étapes

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre chasse d’eau existante. Vérifiez donc au niveau du robinet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien stoppé . Sa place se trouve à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. On ne démonte pas une chasse d’eau sans détacher son couvercle !

Pour le démontage d’une chasse d’eau tirette, il faut la dévisser simplement. Pour désinstaller une vieille chasse d’eau pressoir, déliez le fil la liant au mécanisme de vidage.

  1. Il est temps de vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Avec une clé plate ou clef à molette, commencez par dévissez l’écrou reliant le robinet d’arrivé à votre système de remplissage. Dévissez l’écrou en plastique qui en assure la fixation pour détacher le robinet flotteur du réservoir. Le corps du mécanisme de votre vielle chasse d’eau doit être aussi enlevé du réservoir. Faites-le en effectuant une rotation de quatre vingt dix degrés à l’inverse du sens d’une montre.

  1. Assurez-vous que le joint soit bien retiré du réservoir des toilettes pour pouvoir installer la nouvelle chasse d’eau :

Les écrous qui assurent la fermeture du réservoir de vos toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé retirez le réservoir et placez-le . Votre soin d’étanchéité usagé doit être enlevé à son tour. Utilisez une clé spéciale pour ce faire.

  1. Remettez le réservoir à sa place ; sur la cuvette :

Purifiez la céramique et puis restaurez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond puis, l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve : celui-ci avec une clef spéciale. installez le nouveau joint mousse. Enfilez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. intégrez le vis de fixation et serrez-en les écrous.

  1. La restitution robinet-flotteur est nécessaire pour réussir la pose de votre nouvelle chasse d’eau neuve

Préparez un joint pour le faire glisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Intégrez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela accompli, immobilisez l’écrou de fixation du flotteur ; montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. A l’aide d’ une clef adaptée , vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet en même temps . .

  1. Votre toilette est maintenant prête à accueillir la nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit parfaitement correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Nettoyage de chauffe-eau sans l’aide du plombier

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : éteignez puis déconnectez entièrement votre chauffe-eau

Mettez le disjoncteur général hors tension et ôtez le fusible de votre chauffe-eau électrique.

  1. C’est maintenant que vous allez le vidanger

Un chauffe-eau à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposition à un chauffe-eau thermoplongée.

  1. La vidange est terminée ? Félicitations ! maintenant il vous faudra ôter la résistance de votre chauffe-eau

Démontez la résistance après avoir opéré la vidange de votre chauffe-eau électrique . Commencez par démonter la résistance sous le capot de protection. Dévissez le capot pour ce faire .

  1. Chauffe-eau électrique : Pour garantir un détartrage à succès, pensez aussi à laver la résistance

Pour nettoyer la résistance, servez-vous simplement d’ un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; nettoyez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez légèrement à l’eau chaude.

  1. Après avoir totalement détarté le chauffe-eau , pensez à rétablir la platine et puis, remettez votre chauffe-eau en marche

Il suffit de remonter la platine pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche repositionné sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre le chauffe-eau en marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *